À 33 ans, Xavier Marie fonde Maisons du Monde au milieu des années 90. Deux décennies plus tard, avec l’enseigne bretonne employant plus de 3 600 personnes, il vend ses parts pour investir dans la mode et le luxe français. Focus sur Xavier Marie, un véritable serial entrepreneur à la française.

Quand on ne sait rien faire, créer son entreprise reste la meilleure solution

Au début des années 90, Xavier Marie rachète la petite société brestoise Mille Choses, mais il n’en est pas à son premier coup d’essai. À seulement 30 ans, il a déjà fondé IPC, une entreprise de vente de produits d’hygiène connue sous la marque Cap Vert, employant 200 collaborateurs. Il lance également un business dans la vente d’encyclopédies et de livres juridiques avant d’investir dans Mille Choses. En tout, Xavier Marie a créé cinq entreprises avant ses 33 ans. « Quand on ne sait rien faire, créer son entreprise reste la meilleure solution, » déclare-t-il lors d’une interview avec le magazine Capital.

man in blue dress shirt sitting on rolling chair inside room with monitors

De Mille Choses à Maisons du Monde

Mille Choses, l’entreprise que Xavier Marie rachète, est un commerce de gros vendant des produits d’Asie. Rapidement confrontée à des difficultés financières, Xavier Marie prend les rênes, renégocie les créances, change le stock, réajuste les finances et développe une dizaine de magasins en un an. En 1996, après avoir redressé Mille Choses, il fonde Maisons du Monde, une nouvelle entreprise de vente d’objets d’Asie pour les particuliers.

Le multiculturalisme, la stratégie gagnante de Maisons du Monde

Anticipant les limites d’une spécialisation ethnique, Xavier Marie adopte une stratégie de « multi-style ». S’inspirant des tendances mondiales, il les applique aux objets de décoration et ouvre les premiers magasins à Quimper, Angoulême, Lyon et Vichy, en autofinancement. Les débuts sont difficiles, notamment avec les banques, mais l’ouverture de plusieurs magasins est essentielle pour atteindre des économies d’échelle et une notoriété suffisante. Le flair et la bonne analyse du marché mènent au succès de Maisons du Monde.

Plus de 3 000 nouveaux produits par an

L’entreprise diversifie ses produits de décoration vers l’ameublement, l’ameublement d’extérieur, puis les collections pour enfants. En 2006, Xavier Marie renforce l’offre de mobilier et développe le site Internet. Le renouvellement des collections, avec 3 000 nouveaux produits de décoration et 600 meubles par an, est au cœur du modèle de Maisons du Monde, grâce à une collaboration avec une vingtaine de stylistes et de graphistes.

closeup photo of 100 US dollar banknotes

Une fortune personnelle estimée à 150 millions d’euros

Vingt ans après sa création, Maisons du Monde compte 313 magasins en Europe, cinq franchises dans le monde et plus de 3 600 employés. La fortune personnelle de Xavier Marie est estimée à 150 millions d’euros (selon le magazine Challenge). En 2015, il vend ses titres et cède son poste de DG à Gilles Petit, tout en conservant 20% du capital et un rôle clé comme directeur des achats et du style. Il consacre désormais son temps à ses chevaux et à la nature bretonne.

Des investissements dans la mode et le luxe à la française

En 2017 et 2018, via sa société d’investissements Marco Polo, Xavier Marie rachète plusieurs marques françaises de mode. Il acquiert le groupe Rautureau, fabricant de chaussures de marques Free Lance et No Name, la Maison Bonton, spécialisée dans les vêtements pour enfants, et le groupe Paul Ka, dédié à la mode féminine de luxe. En 2023, il fait son plus gros investissement en rachetant le groupe Eric Bompard, spécialisé dans le cachemire, aux côtés d’Apax Partners et BPI France. Xavier Marie s’impose discrètement dans le paysage du prêt-à-porter de luxe 100 % français.

Categorized in:

BUSINESS,

Last Update: juin 11, 2024